Carrelage sur chauffage au sol : quelles précautions prendre ?

Pose de carrelage sur chauffage au sol : à faire & à éviter

Le chauffage au sol continue à gagner en popularité. Il s’agit d’une conséquence logique de nos besoins pour combiner confort et esthétique. Pourquoi installer des radiateurs encombrants lorsqu’il suffit de poser le chauffage sous le sol ? En plus d’économiser de l’espace, vous avez les pieds bien chauds en hiver. Mais même si ce système présente des avantages, il faut respecter certains critères. Retrouvez nos conseils pour la pose de carrelage sur chauffage au sol.

Deux types de chauffage au sol

Avant de vous livrer quelques conseils concrets, arrêtons-nous un instant sur la différence entre chauffage au sol à base d’eau chaude et chauffage au sol électrique. Alors que le premier convient pour chauffer les grandes pièces de votre maison, le second se prête surtout aux salles de bain. Le chauffage au sol électrique est facile à poser et complète harmonieusement un sèche-serviettes.

Quel que soit le modèle, il existe un risque que la surface sous le sol se contracte ou se dilate à cause des différences de température. Si vous ne prenez pas les précautions nécessaires, votre carrelage peut subir une compression ou le jointoiement peut s’étirer. Une structure de sol chauffante doit donc répondre à certaines exigences :

  • Isolation thermique et acoustique
  • Absorption et répartition des charges fonctionnelles
  • Étanchéité dans les zones humides

Les joints continus, une nécessité

En travaillant avec des joints continus dans les deux directions, vous prévenez de nombreux dégâts futurs, en particulier la fissuration des joints entre les carreaux.

Prévoyez les joints de dilatation nécessaires

Les joints de dilatation sont tout aussi incontournables pour éviter les déformations dans le sol. Ils offrent une liberté de mouvement à votre sol, ce qui prévient les fissures. Ce sont surtout les grands carreaux qui entrainent des tensions thermiques. Les joints de dilatation sont principalement appliqués à la hauteur de la porte, afin qu’on ne puisse les voir.

Lors de l’installation d’un système de chauffage au sol, l’ingénieur prévoira un plan avec les joints de bordure et de dilatation que vous devez respecter à la lettre. Dans notre salle d’exposition, vous trouvez une offre importante de joints de construction, de limitation de champ, de bordure et de fermeture, et ceci, dans plusieurs couleurs et matériaux. En fonction du mécanisme futur ou de la charge chimique du revêtement, on trouve des modèles dans différentes conceptions.

Céramique ou pierre naturelle

Qu’en est-il du choix de carrelage ? La solidité est ici le maitre-mot et s’applique tant pour la céramique que pour la pierre naturelle. Ces carreaux sont tout à fait adaptés pour un chauffage au sol et attirent tous les regards. En ce qui concerne les autres matériaux de recouvrement, accordez suffisamment d’attention aux prescriptions spécifiques du revêtement, telles que l’humidité résiduelle et le temps de durcissement.

Conseil : il existe plusieurs hauteurs de construction. Dans nos salles d’exposition, nous vous proposons un chauffage au sol qui peut être intégré à partir d’une hauteur de construction de 31 mm, en plus du revêtement. Cette solution garantit un temps de traitement court pour les nouvelles constructions et les applications de rénovation. Pour en savoir plus, contactez-nous ou rendez-nous visite dans un de nos showrooms. Nous vous donnons tous les conseils et infos techniques nécessaires et vous mettons en contact avec un réseau élargi de poseurs professionnels !

 
0 replies

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *